logo

Aides et conseils pour les consommateurs et leur entourage

logo

Aides et conseils pour les consommateurs de cannabis et leur entourage

Les 5 règles pour éviter la rechute

ic launcher 1 Evitez de reprendre ne serait-ce qu'une bouffée (par exemple en soirée lorsqu'un joint circule): ce faux pas conduit la plupart du temps à la rechute. 

ic launcher 2 Evitez les endroits où l'on fume. Fréquentez de préférence des non-fumeurs. Modérez votre consommation d'alcool, car l'alcool peut vous rendre plus émotif(ve), peut donner des envies de partager le joint de quelqu'un d'autre. Un petit craquage n'est pas à considérer comme une rechute. Cependant, il peut diminuer votre confiance en vous et vous donner l'impression d'une perte de maîtrise.

ic launcher 3 Restez motivé(e). Promettez-vous (par écrit) de ne plus fumer. Faites une liste énumérant tous les avantages liés à votre arrêt, et une liste des inconvénients du tabagisme. Relisez-les régulièrement.

ic launcher 4 Préparez un plan d'urgence pour faire face aux situations à risque et au besoin urgent de fumer.

i5 bleu Si vous ressentez une humeur plus fluctuante ou des symptômes tels que irritabilité, nervosité, angoisse, dépression, problème de concentration, troubles du sommeil, appétit modifié,  prenez rendez-vous avec votre médecin traitant ou un spécialiste.

Dans le cas où vous reprendriez quelques bouffées

  • Surtout évitez de recommencer à fumer régulièrement. Ne gardez pas de marijuana en réserve ni joints déjà prêts à consommer.
  • Analysez les raisons pour lesquelles vous avez fumé à l'aide de l'Analyse de rechute.
  • Considérez cet accident de parcours comme un événement normal qui permet d'apprendre, et non comme un échec.
  • Ne vous adressez pas trop de reproches.
  • Faites appel à l'aide de vos proches.