Cannabis et dépression

La recherche a longtemps buté sur une controverse similaire à celle concernant les psychoses: les dépressions que l'on observe chez les consommateurs de cannabis sont-elles liée à la consommation? Est-ce que la dépression précède la consommation de cannabis? La personne consommerait alors pour chercher à traiter sa dépression. Ou alors s'agit-il plutôt d'une conséquence? La personne déprime parce qu'elle consomme du cannabis. Enfin, est-ce que le cannabis a un effet différent selon l'âge auquel il est consommé? Ces questions sont importantes pour définir une attitude vis à vis de la consommation.

 

depression


En premier lieu il a été établi que la dépression, quelle que soit sa cause, est plus fréquente chez les gros consommateurs de cannabis (Degenhardt et coll. 2003).

Chez l'adulte, il ne semble pas y avoir de lien, ou seulement un lien très modeste, entre consommation de cannabis et dépression (Harder et coll. 2006).

Par contre, chez les adolescents, une consommation hebdomadaire de cannabis est associée à un risque deux fois plus élevé de souffrir d'une dépression plus tard. Chez les jeunes filles en particulier, une consommation quotidienne de cannabis est associée à un risque cinq fois plus élevé de dépression ou d'état anxieux (Patton et coll. 2002).

Il n'y a pas de preuve, à l'heure actuelle, que la dépression et/ou l'anxiété conduisent à une future consommation de cannabis, et ce, quel que soit l'âge auquel on souffre de ces symptômes..

La consommation de cannabis est associée chez l'adolescent à un risque nettement accru de développer une dépression ou un état anxieux par la suite, en particulier chez les jeunes filles.

Pour en savoir plus

Consultez et informez-vous sur d'autres sites associés à ce sujet :

 


Référence

bandeau bottom
 

Documentation

brochure_cannabis2

Brochures - Livres

 

www.stop-tabac.ch