Que faire quand un proche est en état d'intoxication?

La consommation de cannabis peut avoir des effets indésirables aiguës. Par exemple, la personne qui a consommé du cannabis pour avoir des nausées ou alors subitement se sentir anxieuse, voir avoir une attaque de panique ou une crise de paranoïa (l'effet "bad trip"). Cette page vous explique comment vous pouvez venir en aide d'un proche qui serait affligé de ces effets négatifs.

Généralement, la personne devient pâle, elle a des impressions de verige, se sent nauséeuse (peut même vomir dans certains cas) et transpire abondamment. En gardant votre calme et en restant rassurant, vous pouvez alors l'inviter à:

  • s'installer dans une position confortable (de préférence assise).
  • sortir prendre de l'air frais
  • boire un peu d'eau ou manger quelque chose de sucré

Si la personne est tellement malade qu'elle vomit, ne la laissez pas seule sans surveillance. Aidez-la à s'installer dans une position adéquate le temps que la nausée se dissipe.

Que faire en cas de crise anxieuse?

Les attaques de panique, les crises d'angoisse ou de paranoïa dues à une intoxication sont impressionnantes, voir inquiétante. Pourtant, avec une attitude adéquate et rassurante suffit la plupart du temps pour diminuer la force de ces effets. Par ailleurs,  ils finissent par se dissiper et disparaitre (combien de temps durent les effets du cannabis?). Si quelqu'un de votre entourage s'agite et semble perdre le contrôle de lui-même après une consommation de cannabis, vous pouvez essayer de la calmer et de la rassurer:

  • invitez-la à s'asseoir, parlez-lui avec une voix posée mais détendue.
  • dans la mesure du possible, recherchez un endroit calme.
  • confirmez-lui qu'autant désagréables que sont ces effets, ils ne dureront pas.
  • invitez-là à inspirer et à expirer calmement: respirez avec elle pour lui donner le rythme.
  • faites-lui savoir que vous êtes là pour l'aider.
  • si vous remarquez un apaisement, soyez encourageant, dédramatisez la situation avec humour.

Si rien de ceci fonctionne et si le problème se prolonge au-delà des effets aiguës de la consommation, demander de l'aide: la détresse est probablement plus sévère que celle causée par une intoxication et nécessite l'accompagnement d'un professionnel.

Mieux vaut prévenir que guérir

Après de telles crises, n'hésitez pas à ouvrir le dialogue avec votre proche. Discutez avec lui de la manière de prévenir l'intoxication, ouvrez le dialogue sur son bien-être et son état d'esprit (sans le juger ou l'oppresser). Il souffre peut-être plus qu'il n'y paraît et peut avoir besoin de l'écoute d'un professionnel.

A noter, enfin, que l'absorption de THC sous forme de préparation alimentaire ("space cake", beurre...) n'est pas dangeureux pour le système respiratoire mais provoque plus souvent ce genre de crise: c'est une question de difficulté de dosage.

bandeau bottom
 

Documentation

brochure_cannabis2

Brochures - Livres

 

www.stop-tabac.ch